Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 08:37

 

Les militants socialistes de la 6e circonscription, appelés à se prononcer en fin d'après midi sur le choix du candidat du PS aux prochaines élections législatives, ne trouveront pas de bulletins au nom de Jack Lang devant l'urne. Hier, en fin de journée, le député sortant a envoyé un courrier électronique à Catherine Genisson, secrétaire fédérale du Pas-de-Calais, pour lui annoncer son souhait de ne pas briguer les suffrages des militants. Dans un premier temps, la rumeur selon laquelle Jack Lang jetterait purement et simplement l'éponge, s'est répandue comme une traînée de poudre. Mais le calcul semble plus fin et Jack Lang n'est pas décidé à abandonner son siège au Palais Bourbon. Selon la procédure, les militants la 6e circonscription, qui s'étend désormais de Marquise à Fauquembergues, en passant par Desvres, Ardres et Guînes, devaient simplement choisir entre... un candidat et une candidate, de manière à

soumettre deux noms aux instances nationales, qui trancheront, in fine. Un scrutin qui a seulement un rôle consultatif puisque la première secrétaire Martine Aubry et le bureau national peuvent également décider d'investir un autre candidat, même si celui-ci n'a pas pris part au vote des militants. Jack Lang aurait-il obtenu l'assurance d'être celui là ? Voire une autre piste d'atterrissage, ailleurs ? Des proches de la rue de Solférino

rappellent que Jack Lang, comme quelques « éléphants » du parti, bénéficie d'une attention particulière et de quelques égards.

Quatre candidats étaient pourtant appelés à concourir : le député sortant Jack Lang donc, le président de la communauté de communes des Trois-Pays Hervé Poher, pour les « hommes » ; Brigitte Bourguignon, adjointe au maire de Boulogne et Dominique Rembotte, conseillère régionale issue de l'Audomarois, pour les « femmes. »

Le résultat s'annonçait incertain puisque la nouvelle 6e circonscription, amputée des zones urbaines de Calais et de Boulogne-sur-Mer, est désormais plus rurale qu'auparavant, et que Jack Lang devait faire face à son ancien suppléant, Hervé Poher.

En se retirant du vote, Jack Lang évite également une concurrence qui pouvait ne pas lui être favorable. Alors que la campagne présidentielle a déjà débuté, le PS souhaite-t-il mettre à l'abri ses cadres et leur éviter un scrutin qui risque d'écorner leur image ? La réponse appartient au bureau national.

La semaine dans le boulonnais 01/12/2011

 

Partager cet article

Repost 0
Published by soutenirhervepoher
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de soutenir Hervé Poher
  • Le blog de soutenir  Hervé Poher
  • : Hervé Poher, votre nouveau Député
  • Contact

Présentation

null     

    icone adherer

Recherche

Aujourd'hui: le comité...

TOTAL = 1557 membres

 

1 Député/ CG

1 Sénatrice/ CG 

26 Conseillers Généraux

44 Maires

196 Conseillers municipaux

1289 Citoyens...

Revue de presse

Cet espace internet reprend tous les articles de presse concernant la candidature d'Hervé Poher... Et des autres... Pourquoi pas !