Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 05:13

   poignee mains

Guînes, le 30 avril 2012

Cher(e) camarade.

   Comme tu l’as appris, Alain Méquignon et moi-même venons d’être exclus du Parti Socialiste. Raison notifiée : « Candidats potentiels aux futures législatives ».

   Cette décision du bureau national est dure pour nous. Dure parce que nous travaillons depuis des années pour et avec le Parti Socialiste. Dure encore, parce que depuis des décennies, nous sommes allés de victoire en victoire, avec vous tous, pour et avec le Parti Socialiste. Dure enfin, parce que le Parti Socialiste est notre famille et qu’être rejeté par sa famille est toujours un moment qui est moralement et humainement difficile à assumer. Même quand on se croit fort et qu’on n’a pas peur du combat.

   Et pourtant, le message que nous voulions faire passer à nos dirigeants était simple : « Reconnaissez les militants ; écoutez au moins la base ; n’oubliez pas que la force de notre parti, c’est le travail sur le terrain, c’est ce réseau d’élus et de fidèles… Tout ne se décide pas à Paris et la démocratie locale doit être respectée!... Au moins, un minimum  ». Mais ce simple message n’est pas parvenu à l’entrée de la rue de Solferino. Le parti a répondu : « Circulez ; il n’y a rien à discuter… C’est nous qui décidons… Et n’oubliez pas la discipline… » Et, au nom de la discipline, indispensable discipline,  on a sacrifié deux soldats pour qui les militants avaient votés. Nous en sommes sincèrement meurtris et malheureux.

   Le parti nous ayant exclus, nous n’avons plus beaucoup de choix… Et croyez bien que nous aurions préféré que les choses se passent différemment, que l’écoute soit différente, que les choix puissent avoir une chance d’être différents.

   Alain et moi ne serons pas les candidats du Parti Socialiste ! Mais nous serons quand même candidats… des candidats socialistes. Personne ne peut nous empêcher de penser socialiste, de rêver socialiste et d’aimer socialiste.

   Aujourd’hui encore, nous nous permettons de t’appeler « Camarade », mais sache, que, même si  les événements nous séparent, nous serons fiers de notre passé commun… Et elles étaient belles nos victoires ! Et ça, personne ne peut nous l’enlever. Socialiste, ce n’est pas qu’une étiquette ; c’est aussi une histoire !

Bien à toi.

                                                                                                                                    Hervé Poher

Partager cet article

Repost 0
Published by soutenirhervepoher
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de soutenir Hervé Poher
  • Le blog de soutenir  Hervé Poher
  • : Hervé Poher, votre nouveau Député
  • Contact

Présentation

null     

    icone adherer

Recherche

Aujourd'hui: le comité...

TOTAL = 1557 membres

 

1 Député/ CG

1 Sénatrice/ CG 

26 Conseillers Généraux

44 Maires

196 Conseillers municipaux

1289 Citoyens...

Revue de presse

Cet espace internet reprend tous les articles de presse concernant la candidature d'Hervé Poher... Et des autres... Pourquoi pas !