Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 07:21

Conference-de-presse-du-vendredi-18-mai-2012-Herve-copie-10

Chaude ambiance autour d’Hervé Poher et son suppléant Alain Méquignon, vendredi soir à la mairie de Bouquehault, pour la mise en ligne du comité de soutien.

Ses proches espéraient lui en offrir 600 à pour ses 60 ans. Le nombre de soutien à l'exclu du PS Hervé Poher a déjà dépassé le millier.

C'était presque une ambiance de fête, si ce n'est de victoire, qui régnait vendredi soir dans la petite mairie de Bouquehault. Le comité de soutien à Hervé Poher, dirigé par le maire local Éric Schollaert, a servi au banni du Parti Socialiste de plus de mille signatures amies, probablement davantage depuis.

Parmi ces soutiens, il y a ceux que le comité a classé dans une catégorie dite des "grands élus", où l'on retrouve essentiellement des conseillers généraux.

Vendredi, on en dénombrait 25, dont le maire d'Ardres Ludovic Loquet. Il y a aussi la liste des maires sur laquelle figurent, entre autres, les édiles de Réty, Rinxent, Louches, Campagne-lès-Guînes, Caffiers, Herbinghem, Peuplingues, Andres, Nielles-lès-Ardres, Ambleteuse, Pihen-lès-Guînes, Bouquehault, Balinghem, Rodelinghem et, bien entendu, Guînes. Ils étaient 25 au total.

Enfin, il y a la catégorie des adjoints, conseillers municipaux. Sur les trois listes affichées, on n'a vu aucun signataire calaisien. Il en existe une quatrième, ouverte aux citoyens sans mandat électoral.

Bernard Chaussoy, le maire de Rinxent, autrefois secrétaire de la section PS de la circonscription, est revenu trente-cinq ans en arrière pour se souvenir d'Hervé Poher soutenant Dominique Dupilet sur ces mêmes terres.

Il a rappelé aussi de quelle manière le maire de Guînes a épaulé Jack Lang. Enfin, il est revenu en détails sur les péripéties qui ont précédé l'investiture imposée de Brigitte Bourquignon au détriment du candidat plébiscité par les militants locaux, Hervé Poher. Le maire de Rinxent conclut : « J'ai toujours suivi la discipline de mon parti. Mais être discipliné, ce n'est pas accepter n'importe quoi ! » Assis à côté de son suppléant, Alain Méquignon, maire et conseiller général de Fauquembergues lui aussi exclu du Parti Socialiste, Hervé Poher déclare : « Ça me fait chaud au coeur. » Mille personnes ont déjà rejoint son comité de soutien, « dont une centaine hors de la circonscription, quatre militants espagnols et trois travaillistes britanniques », relève le candidat aux élections législatives. Il se dit surtout ému de voir « vingt-cinq collègues du Conseil général nous soutenir tous les deux, alors que nous ne sommes plus dans le parti... » Pas de retour au bercail, pour l'instant Hervé Poher ne cache rien de son amertume : « J'aurai 60 ans demain, et je ne veux pas être traité comme un chiffon sale.

Alain Méquignon a milité 37 ans au PS ; et moi, 20 ans... Le PS nous a demandé d'implanter Jack Lang : on l'a fait... » Hervé Poher rapporte la manière dont il a appris son éviction : « Martine Aubry répondaient aux journalistes et, à propos de nous, a répondu : "Eux ?

Mais ils ne sont plus au PS." Nous n'étions même pas au courant », déplore le suppléant de Jack Lang : « Ils n'ont même pas daigné y mettre les formes ! Ils n'ont pas été élégants. » Ce commentaire visant aussi bien Martine Aubry que la fédération départementale du PS, présidée par Catherine Génisson et Daniel Percheron.

Le colosse de Guînes a l'orgueil qui saigne. Mais si l'esprit demeure carabin, Hervé Poher prétend rechigner à sortir la carabine : « Jusqu'ici nous n'avons pas dérapé et j'espère qu'en face, ils feront de même. On m'a reproché d'avoir dit de Brigitte Bourguignon qu'elle est une parachutée... Mais c'est vrai. Elle habite Boulogne, elle est adjointe à Boulogne : elle n'est pas de la circonscription. Alain et moi n'avons pas besoin de local de campagne : nous vivons ici, nous travaillons ici. » À la question d'une probable réintégration, et surtout de son comportement vis-à-vis du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, si toutefois il est élu, Hervé Poher préfère ne pas répondre : « Pour l'instant, je suis en colère ! La rancune s'efface, peut-être, mais très doucement.

Moi, j'ai la digestion lente. Quant à ce que je ferai à l'Assemblée, il faut d'abord être élu pour ça. Après, on verra ! » "Le changement c'est Hervé Poher" dit l'affiche du candidat. On ne saurait dire si c'est un hommage ou de l'ironie.

Grégory FAUCQUEZ Vos réactions sur www.nordlittoral.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by soutenirhervepoher
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de soutenir Hervé Poher
  • Le blog de soutenir  Hervé Poher
  • : Hervé Poher, votre nouveau Député
  • Contact

Présentation

null     

    icone adherer

Recherche

Aujourd'hui: le comité...

TOTAL = 1557 membres

 

1 Député/ CG

1 Sénatrice/ CG 

26 Conseillers Généraux

44 Maires

196 Conseillers municipaux

1289 Citoyens...

Revue de presse

Cet espace internet reprend tous les articles de presse concernant la candidature d'Hervé Poher... Et des autres... Pourquoi pas !