Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 05:11

ps  Guînes, le 30 avril 2012.

 

Cher(e)  camarade.

   Comme tu le sais, Alain Méquignon et moi-même sommes exclus du Parti Socialiste.

 

   Tu es secrétaire de section et tu as participé aux réunions avant et après le 1er décembre 2011, date à laquelle les militants ont été appelés à voter. Tu sais que tout avait été imaginé pour que les choses se passent autrement : Appel à candidature ; Réunions des secrétaires ; Campagne électorale interne ; Organisation du vote dans toute la circonscription…

 

   Seule chose qui vous a été refusée : une grande réunion de tous les militants, à Lumbres, pour que les candidats puissent se présenter et donner leurs arguments. Seules choses qui n’étaient pas prévues (du moins par le secrétariat de circonscription) : un vote à 2 urnes et le retrait subit de la candidature de Jack Lang, la veille du scrutin.

 

   Mais malgré ces conditions particulières et ces arrangements de dernière minute, j’étais, avec Alain, serein et légaliste : nous avions accepté le processus du vote ; nous devions en accepter le déroulé et la sanction. « Pourquoi 2 urnes ? Le parti va sans doute nous demander de recomposer un couple avec les 2 meilleurs… »… C’est ce que nous pensions, naïvement, et c’est ce à quoi nous nous étions préparés.

 

   Le 3 décembre, 48 heures après le vote, apparait d’un seul coup la notion de « parité »… Jamais évoquée auparavant… et on oublie les candidats… Et on oublie le vote des militants... Et on invente de nouvelles règles du jeu… Après que le jeu soit joué… Bref, c’est Paris qui décide !

 

   C’est cette façon de faire que nous avons refusée. Notre passé peut démontrer que nous sommes de bons militants, râleurs mais obéissants, militants qui ont déjà rendu de nombreux services, militants dans l’esprit et dans les actes. Or dans cette dernière désignation, le parti n’a même pas pris les formes : exclus pour avoir gagné les élections ; exclus sans avoir été entendus ; exclus sans avoir été convoqués ; exclus au nom de la discipline…

 

   Nous sommes meurtris de cette façon de faire et malheureux de cette situation. Mais chacun d’entre vous peut nous comprendre : Même au nom de la discipline, on ne peut pas faire fi de l’honneur des gens, même s’ils sont de bons militants.

 

  Tu es secrétaire de section et nous ne pouvions pas faire autrement que de te fournir, pour une dernière fois, ces explications.

 

   Sois assuré(e) de notre amitié.                                                                                            Hervé Poher  

Partager cet article

Repost 0
Published by soutenirhervepoher
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de soutenir Hervé Poher
  • Le blog de soutenir  Hervé Poher
  • : Hervé Poher, votre nouveau Député
  • Contact

Présentation

null     

    icone adherer

Recherche

Aujourd'hui: le comité...

TOTAL = 1557 membres

 

1 Député/ CG

1 Sénatrice/ CG 

26 Conseillers Généraux

44 Maires

196 Conseillers municipaux

1289 Citoyens...

Revue de presse

Cet espace internet reprend tous les articles de presse concernant la candidature d'Hervé Poher... Et des autres... Pourquoi pas !